Montréal-Toronto : Trois questions sur le CF Montréal

Publié par

Vous n’avez pas la berlue, si le titre est très semblable, le contenu est bel et bien différent. Viau Park essaie un nouveau concept cette saison : après chaque parution des trois constats sur le CF Montréal (sauf en cas de matchs rapprochés), nous vous donnerons l’occasion de nous poser vos questions sur l’équipe et tout ce qui l’entoure. Trois questions seront choisies et feront l’objet d’un article. Premier exercice, avec trois questions toutes venues de Twitter.

Troquet-sport Billig (@letroquetsport) : Mihailovic a démontré de belles qualités techniques et marqué, mais touché peu le ballon. Sedjic avait laissé entrevoir de belles choses l’an dernier et a une bonne « vista »; comment les comparez-vous, qu’est-ce que Mihailovic apportera de plus au poste de no 8?
Excellente question en provenance de Québec! Cet hiver, à la suite du recrutement de Mihailovic, on le voyait comme un Sejdic amélioré. Ce premier tour de piste nous indique qu’ils ont des profils différents. Sejdic semble être un véritable 8, plus à l’aise plus bas sur le terrain avec le jeu devant lui, prêt à découper la défense avec une passe incisive. Mihailovic est plutôt un numéro 10 bien assumé, une espèce d’attaquant derrière les attaquants qui n’hésitera pas à assaillir la surface avec ou sans la balle. Si Mihailovic a peu touché le ballon contre Toronto malgré une évidente capacité à trouver les espaces entre les lignes, cela s’explique probablement par le fait qu’il joue haut, ce qui n’est pas idéal du point de vue de la circulation du ballon quand on aligne deux milieux défensifs cantonnés devant la défense.

Emil Archambault (@EmilArchambault) : Est-ce que deux milieux récupérateurs (Piette-Wanyama) est inévitable vu les problèmes défensifs? Si une charnière centrale solide s’impose au retour de Binks, est-ce que l’équipe pourrait/devrait envisager un passage à un milieu défensif pour ajouter un relayeur/8 ou un attaquant?
Pour le moment, il serait avisé poursuivre l’expérience des deux 6 étant donné les résultats probants obtenus contre Toronto, malgré les buts encaissés. Mais cette question s’imbrique bien avec la première, puisqu’on y aborde l’ajout d’un milieu relayeur (appelons-le Sejdic pour faciliter la lecture, mais Hamdi pourrait bien avoir son mot à dire ultérieurement). Vous aurez compris que l’intérêt d’ajouter un milieu relayeur serait d’établir un relais entre l’arrière et Mihailovic, qui toucherait alors théoriquement plus de ballons. Et qui de mieux, pour le moment, que Sejdic, qui, comme je l’ai mentionné, aime rester en retrait pour distribuer, un peu comme le fait Kevin de Bruyne. Il serait le lien parfait dans le système actuel, même s’il doit polir son jeu défensif. Mais la paire Wanyama-Piette a offert une solide performance. Cela offre donc une autre façon de jouer somme toute utile et intéressante à l’entraîneur.

Mathieu (@MachiBousouk) : Nancy envisage utiliser un XI différent à chaque match en début de saison. Est-ce que Nancy doit trouver son XI rapidement ou la profondeur de son effectif permet à Nancy d’expérimenter?
Comme je le disais dans un autre texte, le gros point positif de l’effectif est sa profondeur. Grâce à un recrutement intelligent, Wilfried Nancy a désormais à sa disposition des joueurs adaptés à un peu toutes les situations. Qu’il désire jouer plus offensivement, plus défensivement, entre les deux, plus à gauche, plus à droite, plus ou moins haut sur le terrain, Nancy a les outils pour mettre sur le terrain un onze de départ qui devrait lui donner satisfaction. Il faut donc s’attendre à ce que le onze varie fréquemment. En début de saison, oui, pour des raisons de préparation incomplète, comme je le mentionnais dans l’autre texte mentionné ci-dessus, mais aussi après, car l’effectif permettra de s’adapter aux situations qui surviendront, mais surtout à l’adversaire du jour. D’ailleurs, s’il serait avisé de poursuivre l’expérience des « deux 6 », il faut toutefois reconnaître que Nashville, troisième meilleure défense dans l’Est en 2020, présente un profil qui pourrait appeler Nancy à ajouter des arguments offensifs à l’équation. Pourquoi pas, justement, un milieu relayeur pour plus facilement trouver Mihailovic entre les lignes du bloc défensif de l’équipe en jaune? Nous le saurons samedi.

Ainsi se termine cette première tentative des « trois questions ». Nous espérons que cela vous a plu et n’oubliez pas que nous vous inviterons à poser vos questions après chaque publication des trois constats. En espérant votre participation!