Lancement réussi pour la PLC!

Publié par

Après six matchs disputés, plusieurs éléments intéressants ont été mis en lumière dans notre nouvelle ligue nationale de soccer. Je vous propose une revue des faits saillants ainsi que ma mention Feuille d’érable et ma mention EH? pour les derniers jours d’activité.

Le match d’ouverture au Tim Horton’s Field
C’est une cérémonie en grande pompe qui a lancé les débuts de la nouvelle ligue en ce beau samedi 27 avril dernier. 17 611 spectateurs se sont donné rendez-vous afin d’assister à ce moment historique. Pour l’occasion, le match était disponible sur les ondes de CBC et ce, au plus grand plaisir de l’auteur de ces lignes. À cet effet, vous devez savoir que plusieurs parties seront disponibles sur cette chaîne ou en streaming sur cbcsports.ca. Pour revenir au match, il fut au-delà des attentes de la grande majorité des spectateurs et auditeurs, autant en matière de qualité de jeu qu’au niveau de l’action qui était au rendez-vous.

Ryan Telfer (York9 FC) a été l’auteur du premier but historique de la nouvelle ligue. En prêt du TFC, il n’a pas attendu longtemps avant de faire bouger les cordages (3e minute). Par la suite, le jeu a commencé à tranquillement basculer du côté du Forge FC. N’eût été le brio du gardien de York9 FC Nathan Ingham, l’équipe hôte aurait très bien pu récolter les trois points. Kadell Thomas ayant réussi à faire plier le cerbère à la 78e minute, les locaux ont réussi à revenir au score et à se consoler avec le match nul.

Il n’en fallait pas plus pour les amateurs de soccer canadien en redemandent encore et aient hâte au prochain match de la ligue.

Le Westhills Stadium, domicile du Pacific FC
Situé dans la ville de Langford dans la partie sud-ouest de l’île de Vancouver, ce joli stade accueille les matchs du Pacific FC. Lors des premiers jours d’activité, nous avons pu assister à deux matchs joués dans ce stade (victoire de l’équipe hôte 1-0 contre HFX Wanderers d’Halifax et défaite 1-2 contre le Valour FC de Winipeg). Ce que j’apprécie particulièrement de ce stade est qu’il est situé dans un environnement très champêtre avec la forêt l’entourant. De plus, afin d’augmenter la capacité à environ 6 000 sièges, des estrades en bois massifs ont été construites. De quoi ajouter une touche forestière à la chose! Également, comme tout stade d’une équipe de haut niveau se respectant, il est offert aux spectateurs une dizaine de loges corporatives ainsi que plusieurs concessions.

En terminant, il faut ajouter qu’en plus de la PLC, ce stade est régulièrement utilisé par l’équipe nationale de rugby du Canada.

Une ligue paritaire
Bien qu’il n’y ait que six rencontres de disputées et que la saison soit jeune, nous pouvons affirmer que la ligue semble assez paritaire au niveau du calibre. Depuis le début de la saison, hormis le match nul inaugural, toutes les parties se sont terminées avec un écart d’un but. De plus, l’équipe locale n’a pas toujours eu l’avantage lors des duels (fiche de 3-2-1), ce qui démontre que tout est à jouer lors de chacune des parties. Pour avoir regardé les premiers matchs et si je devais faire un pronostic, je crois que le FC Edmonton et le Cavalry FC lutteront pour la tête du classement. Au niveau de la fin de peloton, mon choix s’arrêterait sur le York9 FC et le Forge FC. Bien que le classement actuel reflète mes pronostics, les équipes mentionnées ci-haut pour finir au haut du classement semblent avoir de meilleurs éléments au niveau des effectifs pour terminer sur la plus haute marche.

 

(+) Mention Feuille d’érable
Ma mention feuille d’érable va à Onesoccer sans l’ombre d’un doute. Plusieurs auraient pu penser, et avec raison, que la qualité du streaming aurait été d’un niveau assez ordinaire (époque USL et NASL de l’Impact de Montréal).

Tout le contraire aura été le résultat. La qualité de la diffusion étant très bonne et les commentateurs étant assez pertinents, je suis satisfait du 74,99 $ investi pour voir l’ensemble des parties de la saison. À noter que les détenteurs de billets de saison peuvent bénéficier d’un prix spécial de 49,99 $.

(-) Mention EH?
Il est compréhensible que la ligue ne focalise pas ses efforts sur son public québécois et de surcroît, sur son public francophone. Par contre, elle devrait comprendre qu’un site web, ça s’entretient dans les deux langues officielles si tu veux affirmer représenter l’ensemble du pays. À noter que je ne veux pas tomber dans les querelles linguistiques, mais un peu d’effort serait louable en ce sens.