La PLC à Montréal : une annonce bientôt?

Publié par

Alex Bunbury est en voie d’assurer les fonds nécessaires pour la mise sur pied de la concession de la Première ligue canadienne (PLC) qui s’établira dans la région de Montréal et il sera en mesure d’annoncer la composition du groupe de propriétaires, dont il sera le chef de file, d’ici quelques semaines.

C’est ce qu’a indiqué l’ancien attaquant de la sélection canadienne, qui a grandi à Montréal, à Viau Park au cours d’une récente entrevue téléphonique.

« Tout d’abord, j’ai la PLC qui me donne son soutien, a indiqué Bunbury. Deuxièmement, nous sommes présentement en train d’attacher les fils ensemble (financièrement).

« Nous nous approchons de plus en plus du moment où nous pourrons y aller d’une grande annonce », a ajouté celui qui est déjà propriétaire d’un centre de formation au Minnesota, est devenu propriétaire majoritaire d’une équipe de soccer au Portugal (le 1° de Dezembro), il y a près d’un an, et travaille depuis plusieurs mois sur un projet de centre de formation pour jeunes en Guyane, où il est né.

Bunbury a fait savoir qu’il y avait « au moins » quatre investisseurs dans le portrait.

« Ce sont des gens très professionnels, très orientés vers les affaires, a-t-il affirmé. Je serais le propriétaire majoritaire. Il reste à finaliser les détails et, pour un projet de cette envergure, ce n’est pas quelque chose qui se fait du jour au lendemain. »

Bunbury a par ailleurs eu une première discussion officielle avec le président de Soccer Québec, Pierre Marchand, à la mi-janvier. Il a indiqué que ce premier contact a été positif et que la FSQ était en principe favorable au fait que la PLC s’amène au Québec.

« Au départ, on a tenté d’amener Alex à privilégier le scénario d’une équipe à Québec, parce qu’on est convaincu que la PLC y aurait du succès, et aussi pour éviter de se cannibaliser à Montréal, nous a indiqué Marchand. Mais Alex tenait absolument à aller dans la région de Montréal. À partir de ce moment-là, je ne peux pas être contre, parce que la FSQ est évidemment en faveur de l’implantation de la PLC au Québec. »

« Comme je l’ai dit au commissaire (de la PLC) David Clanachan, on ne peut pas avoir une Première ligue canadienne si on n’a pas au moins deux équipes au Québec, a affirmé Bunbury. Je suis d’avis qu’il faut avoir une équipe dans la région de Montréal et une autre à Québec. Et même une troisième équipe. »

Bunbury a dit ne pas avoir réussi, au moment où l’entrevue a été réalisée, à communiquer avec Joey Saputo pour lui parler de son projet de vive voix, mais il a déclaré qu’il avait l’intention de le faire. Et ce, même si Saputo n’a pas droit de veto sur la venue d’une autre équipe pro dans la région métropolitaine, du moins si celle-ci évolue dans une autre ligue.

Bunbury a toutefois tenu à préciser que son projet ne se veut aucunement ‘contre’ l’Impact, mais plutôt comme une preuve de sa foi que le marché montréalais est prêt à accueillir une ligue qui fait une grande place aux joueurs canadiens.

« J’ai beaucoup de respect pour ce que Joey a fait pour le soccer dans la région de Montréal, a-t-il dit. Je sais qu’il y des gens qui l’aiment, d’autres qui ne l’aiment pas, mais je n’ai que du respect pour lui. Reste que ce n’est pas bonne chose qu’il ait le monopole du soccer pro à Montréal. La compétition, c’est bien.

« Je n’ai rien contre Joey, je n’ai rien contre personne, a ajouté Bunbury. Ceci est un projet initié par quelqu’un, moi, qui a dû surmonter des défis pour accéder à l’équipe nationale en raison du fait que je venais du Québec. Un projet qui donne l’opportunité d’avoir une ligue canadienne et une concession à Montréal qui se consacrent aux joueurs canadiens. Il va y avoir des joueurs étrangers dans la PLC, mais 75 pour cent des joueurs dans chaque équipe devront être canadiens, 60 pour cent des joueurs sur le terrain devront être canadiens, comme le prévoient les règlements que les propriétaires se sont eux-mêmes donnés.

« Je sais que les gens disent qu’on ne peut pas avoir une équipe à Montréal à cause de l’Impact. Mais moi, je dis que ça, c’est de la foutaise. (La PLC) est une ligue pour les Canadiens, par les Canadiens. La MLS n’a pas pour objectif de développer des joueurs canadiens, elle est consacrée aux joueurs américains.

« Les jeunes joueurs (du Canada) qui n’obtiennent pas l’opportunité de jouer alors qu’ils auraient normalement dû l’avoir, ils pourront maintenant jouer dans leur ville, a souligné Bunbury. Et pouvoir le faire à un haut niveau. »

Bunbury n’a évidemment pas mentionné de nom à ce stade-ci du processus, mais imaginez une équipe dont le noyau serait composé de Maxime Crépeau, Maxim Tissot et Karl W. Ouimette, et auquel pourrait se greffer un Olivier Occéan qui veut terminer sa carrière en beauté dans son patelin, ainsi que tous les jeunes qui se seraient normalement retrouvés avec le FC Montréal depuis deux ans si l’équipe existait encore…

Il y a sûrement des amateurs de soccer qui voudraient suivre une telle équipe. Bunbury, lui, en est convaincu. Tellement, en fait, qu’il se dit persuadé que son équipe de la PLC attirerait au moins 5000 spectateurs par match en moyenne.

Il sait que ce chiffre a l’air ambitieux, mais il est convaincu que c’est possible de l’atteindre.

« Je pense que les gens seront enthousiastes, qu’ils sentiront qu’il y a une nouvelle énergie, ils se sentiront mobilisés, a dit Bunbury. Je pense qu’on peut y arriver. En raison de mon nom et de ma réputation, de ma façon de communiquer ma passion pour le foot, des gens qui se souviennent du joueur que j’étais et me connaissent maintenant pour mes qualités d’éducateur, je pense qu’il va y avoir un buzz. Je crois sincèrement qu’on aura de 2000 à 3000 membres au départ. Il y a des gens qui travaillent déjà sur cet aspect-là des choses.

« Je pense que les gens vont voir que ce sont les joueurs canadiens qui seront mis de l’avant et ils vont se dire, ‘OK, on va aller voir de quoi ç’a l’air’.

« Ce sera à nous, ensuite, de s’assurer que le produit sur le terrain est bon et divertissant, et que les gens auront le goût de continuer à nous suivre. »