Bienvenue au parc!

Publié par

L’idée de Viau Park est venue tout naturellement quand Capitaine Soccer, blogue de la fédération de soccer du Québec, a pris une nouvelle direction et suspendu ses activités. Viau Park est un espace qui vous parlera de prime abord de soccer local, mais aussi de tout ce qui nous allume sur le terrain et en dehors de celui-ci. Vous retrouverez donc au parc les collaborateurs que vous aviez l’habitude de lire du côté de Capitaine Soccer : Ludovick Martin, Paméla O’Neill et Marc Tougas sont au rendez-vous.

Pourquoi Viau Park?
Lorsqu’on lance un blogue, le nommer est toujours un exercice compliqué. Des recherches sur l’histoire du soccer dans l’ancienne cité de Maisonneuve que j’ai entreprises ont inspiré le nom. Viau Park, le parc Viau, était un haut lieu du soccer québécois dans les années 1920 et 1930. Situé quelque part dans le quartier Maisonneuve, Viau Park est demeuré longtemps caché, pour finalement se révéler, à l’angle des rues Sicard et Notre-Dame, le long du fleuve Saint-Laurent, non loin du centre d’entraînement de l’Impact de Montréal. On y trouvait même deux terrains de soccer dans les années 1920! Ces recherches ont également inspiré une nouvelle chronique de mon cru, À la recherche de Viau Park, qui traitera principalement de l’histoire du soccer au Québec.

Viau Park, c’est un peu aussi le symbole de l’importance du secteur Maisonneuve dans l’histoire du soccer québécois. Si l’Impact et le Manic n’ont plus besoin de présentations, de nombreuses équipes les ont précédés dans le quartier. Viau Park, c’est le parc Viau, mais c’est aussi le terrain du club de Maisonneuve, le terrain du Canadian Vickers AFC, le stade olympique et le stade Saputo. Viau Park, c’est le foot de chez nous et son histoire.

Pourquoi en anglais?
C’est simple : à l’époque du parc Viau, le soccer québécois était une affaire presque exclusivement anglophone. Rangers, Rovers ou encore United, les matchs dits « internationaux » entre l’Angleterre, l’Irlande et l’Écosse, la Caledonia Cup… tout rappelait les îles britanniques. En fait, il était plutôt rare de trouver un nom à consonance francophone chez les principaux acteurs de l’époque. Viau Park se veut donc un clin d’œil aux pionniers qui ont établi le sport ici, en nos terres.

Sur une note plus personnelle, je désire dédier ce blogue à la mémoire de mon père, disparu subitement peu avant Noël, durant les derniers préparatifs menant au lancement du site. De mon tout premier match dans les tribunes au Standard de Liège à ma première affiliation à un club, mon père est celui qui a fait naître et entretenu chez moi la passion du football. Merci papa!

Au plaisir de vous croiser au parc!

One comment

Commentaires fermés